Raviolis, oui, mais Japonais !

avant-cuisson

Aujourd’hui, pas de recette de Noël ! A la place, je vous fais faire un petit voyage en Asie, et plus précisément au Japon, avec ma recette des fameux Gyozas !

Pour ceux qui ne connaissent pas, il s’agit de raviolis grillés généralement au porc. On en trouve à tous les coins de rue à Paris, chez chaque traiteur asiatique, et c’est mon péché mignon !! Mon amour pour ces délices orientaux a commencé à Londres, quand je travaillais au marché de Spitalfields Market. Ne voulant pas manger toujours la même chose lors de mes pauses, j’ai commencé à faire le tour des divers petits stands de nourriture à emporter, et j’ai découvert un traiteur qui faisait (et fait sûrement toujours) les meilleurs gyozas que j’ai goûté. Je suis alors devenue une habituée, au point que ma commande était prête quand j’arrivais (pas sûre que je doive en être fière…) !

Mais j’ai dû quitter Londres, et mes gyozas d’amour. Alors je vous laisse imaginer ma joie en arrivant à Paris, de voir que je pouvais désormais en acheter partout !! Attention, ils ne sont pas tous bons, et je n’ai jamais goûté de gyozas qui se ressemblaient d’une boutique à une autre, mais j’ai trouvé deux boutiques où ils sont délicieux, une près de chez moi, et une près du boulot (points stratégiques !). Puis, il y a un an, deuxième joie énorme : j’ai déménagé dans le 19ème, à 10 min à pieds de Belleville, un des quartiers chinois de Paris. J’avais donc désormais accès à tous les ingrédients nécessaires pour réaliser mes propres gyozas ! Et c’est donc ce que j’ai fait.

Après 4 essais, je me suis dit qu’il était temps que je partage avec vous cette recette, et une deuxième motivation a fait son arrivée cette semaine : un colis ultra gourmand de vinaigres de la marque Toscoro, dont une bouteille de Balsoy, une sauce qui mixe l’acidité du vinaigre balsamique et le côté salé de la sauce soja ! Déjà accro à cette petite bouteille pour mes marinades et mes vinaigrettes,  j’ai donc décidé de twister un peu ma recette en remplaçant la sauce soja classique par ce Balsoy.

Ingrédients.jpg

Pour cette recette, vous aurez besoin de :
2 paquets de feuilles à gyozas congelées
1 filet mignon de porc
1/2 choux chinois
1 botte de ciboulette asiatique
1 botte d’oignons nouveaux
1/4 de gousse d’ail
2 cm de gingembre frais
5 cuillères à soupe de Balsoy
3 cuillères à soupe d’huile de sésame

Commencez par préparer la farce : mixez le porc, le choux chinois et les oignons nouveaux. Pour avoir un peu de mâche, coupez la ciboulette à la main. Ajoutez à ce mélange l’ail pressé, le gingembre râpé, le Balsoy et l’huile de sésame. Il n’est pas nécessaire de saler car le Balsoy sale déjà.

balsoy

Ensuite, étalez les feuilles à gyozas. Mettez un peu d’eau dans un récipient, et commencez à façonner les raviolis. Posez une cuillerée de farce au centre de la feuille et mouillez tout le bord de la feuille. Pour fermer, pliez les en deux, puis pincez bien en haut. Ensuite, rabattez les côtés pour bien sceller le gyoza. Les premiers seront sûrement pas très beau, mais vous allez vite avoir le coup de main !

ok.jpg

Pour la cuisson, mettez un peu d’huile de sésame dans une poêle. Une fois chaude, placez-y les gyozas de façon rangée. Une fois le dessous bien grillé, ajouter 5 mm d’eau et couvrez jusqu’à évaporation totale. C’est prêt !

Vous pouvez ensuite les déguster avec un peu de sauce soja sucrée (c’est ce que je préfère !) ou une sauce spéciale à gyoza.

cuit

interieur

Itadakimasu ! (ou, bon appétit, en français !)

Publicités

Une réflexion sur “Raviolis, oui, mais Japonais !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s