Vietnam – Sa Pa

Dans mon premier article, je vous avais laissé à la gare d’Hanoi. Je vous y retrouve aujourd’hui pour notre escapade à Sa Pa, ville dans les montagnes du Nord Ouest. Nous avons donc pris un train de nuit à couchettes plutôt très sympa. Départ 21h30, nous sommes arrivées après une courte nuit et un réveil quelque peu brutal à 5h30 dans la ville de Lao Cai, où nous avons aussitôt été accueillies par une horde de chauffeurs de minibus. A peine le temps de faire un tour aux toilettes qu’on était déjà sur la route direction Sa Pa.

Une heure de route plus tard, nous voilà arrivées dans cette station très touristique, connue comme étant le point de départ de nombreux treks à travers les montagnes de la région. Comme nous sommes parties hors vacances scolaires, il y a très peu de touristes non asiatiques. En revanche, nous avons vite compris que nous étions en pleines vacances scolaires vietnamiennes ! La ville est donc bien animée 🙂

thumb_P1020240_1024_Fotor.jpg
Sapa

Dès notre descente du bus, de nombreuses femmes habillées de façon traditionnelle nous accueillent pour nous emmener faire un trek avec elles. Etant à peine arrivées, et remises de notre réveil brutal du train, on préfère prendre notre temps pour faire un tour de la ville et trouver une auberge. Mais perdues parmi le grand choix qui s’offre à nous, nous faisons à nouveau confiance au Lonely Planet, et nous dirigeons vers le Phuong Nam Hotel. Plus de dortoir disponible, tant pis, on part pour une chambre double, de toute façon le prix revient dans les 2 cas à environ 15 $. On monte les marches pour atteindre le 4ème et dernier étage, le monsieur de l’accueil ouvre la porte, et nos yeux s’illuminent ! La chambre est vraiment grande, et le lit est immense (je pense qu’on aurait pu y dormir à 5). Mais la meilleure surprise est la terrasse. Située sur le toit, la vue sur la vallée et les montagnes est à couper le souffle ! Le tout pour 13 €… on a le smile pour la journée !

SAM_4279_Fotor.jpg
Terrasse de foliiie !

Après nous être installées et avoir (enfin) pris une douche, on s’équipe de baskets, casquette et lunettes de soleil, et on descend à l’accueil pour réserver une excursion à la journée. On opte pour la visite de 3 villages du coin, en commençant par Lao Chai (qui n’est pas la ville de Lao Cai, j’avoue, on a mis un peu de temps à le comprendre). Le guide vient nous chercher, nous sommes une petite dizaine à faire cette excursion. On marche jusqu’à un minibus, qui nous emmène en haut de la route qui mène à Lao Chai. C’est la dernière fois qu’on le verra avant la fin de la journée, car, contrairement à ce qu’on a compris, l’excursion ne se fait pas en minibus, mais à pieds ! C’est parti pour 16km. Pour ceux qui connaissent la grande marcheuse que je suis, je vous vois déjà rire devant votre écran. Mais sachez que j’ai été, à ma grande fierté, jusqu’au bout !

SAM_4080_Fotor.jpg

Nous avons commencé par descendre vers le premier village. En haut de la route, des habitantes du village nous attendaient pour faire la route avec nous. Elles parlent quelques mots d’anglais et engagent chacune la conversation avec une personne du groupe. Nous ne sommes pas dupes, on sait très bien que le but est de nous vendre une de leurs écharpes ou un de leurs bracelets. Mais on profite de ce moment de partage. Je fais mon chemin avec une jeune fille de 12 ans, qui m’explique que ses parents sont tous deux agriculteurs, et qu’ils cultivent du riz et du maïs. Ce sont les deux cultures de la région, et du haut de la route, nous avons une vue plongeante sur les rizières en escaliers, qui font la renommée de cette région.

thumb_P1020266_1024_Fotor

thumb_P1020280_1024_Fotor
Tissus artisanaux en train de sécher

thumb_P1020288_1024_Fotor
Ce sont principalement les femmes qui travaillent dans les rizières

thumb_P1020309_1024_Fotor

thumb_P1020356_1024_Fotor

thumb_P1020364_1024_Fotor

thumb_P1020371_1024_Fotor

Arrivées dans le village, on apprécie les différences culturelles. Ici les animaux sont en totale liberté. Les chiens, les poulets, les vaches, chacun va où bon lui semble même si c’est au milieu de la circulation. Et les enfants, qui sont très nombreux au Vietnam profitent eux aussi de cette même liberté. En petits groupes ou seuls, on les voit se balader et s’amuser, dans les rizières, dans les cours d’eau, ou encore au bord de précipices qui feraient pâlir n’importe quel parent français. Mais ils semblent heureux, et plutôt responsables vis à vis du danger, comme si, dès le plus jeune âge ils comprenaient les risques.

thumb_P1020255_1024_Fotor

thumb_P1020301_1024_Fotor

On passe donc cette journée à marcher, entre petites routes au coeur des villages, chemins très escarpés entre les rizières, et sentiers étroits et boueux au milieu d’une forêt de bambous. Et pour nous aider, nous jeunes gens en pleine forme et bien équipés, les femmes des villages nous suivent, malgré leur âge plus qu’avancé et leurs tongues plus qu’abîmées. Sous un soleil de plomb, les montées deviennent de plus en plus difficiles, et les 100 derniers mètres sont une véritable épreuve. Mais une fois arrivée en haut, une grande fierté s’empare de moi. Je l’ai fait ! Et j’ai adoré le faire 🙂

SAM_4088_Fotor.jpg
Forêt de bambous

De retour à Sa Pa, on se repose 2h, moi au soleil sur la terrasse, Amandine dans la chambre. Puis on repart, bien décidées à récompenser nos petits pieds en leur offrant un « foot massage », qui se transforme en fait en massage/torture des jambes. Mais face aux masseuses, on se retient de faire des grimaces, alors on rigole 🙂

Une fois cette séance passée, nous partons en quête de notre diner. Pour faire typique, on s’arrête devant un restaurant qui propose des brochettes au barbecue. Intriguées, on décide de prendre toutes les brochettes les plus bizarres et de se les partager. Après avoir eu besoin de l’explication de notre voisin de table pour manger certaines choses, on en conclu qu’il y a du bon, mais aussi du moins bon !

thumb_P1020396_1024_Fotor.jpg

Une petite balade digestive, un sachet de mini châtaignes, un jus de mangue, et on rentre à l’hôtel, bien décidées à passer une vraie bonne nuit.

2ème et dernier jour à Sa Pa. On tente, pour notre petit déjeuner, de manger une mangue verte achetée à Hanoi deux jours avant. Mais c’est tout simplement immangeable car bien trop dur ! Mais alors pourquoi les vendre ? On découvrira bien plus tard que les locaux apprécient ces mangues pas mûres, surtout en salade, mais également à croquer.

Nous avons réservé la veille un bus pour partir à Ha Long pendant la nuit, et il nous prend à l’hôtel à 17 h. Ce qui nous laisse un peu de temps pour aller nous balader à Cat Cat Waterfall, une cascade située à 2 km au sud de Sa Pa. On part tranquillement, et discutons sur le chemin avec un Mexicain. Nous payons les 50 000 dông d’entrée (environ 2 €) et descendons vers la cascade. Le long du chemin, on trouve de nombreuses boutiques souvenirs, vendant des objets « artisanaux » (on en doute encore), des jus de canne à sucre et, le plus surprenant, des machettes !

thumb_P1020421_1024_Fotor

thumb_P1020428_1024_Fotor

thumb_P1020434_1024_Fotor
Jus de canne à sucre

Arrivées à la cascade, nous restons ébahies devant ce spectacle. Aire de jeu en bambou à ciel ouvert, ce lieu et une véritable bulle hors du temps ! On descend près du cours d’eau, et on commence à explorer le coin. On commence par avancer sur un ponton en bambou, depuis lequel on peut observer des enfants jouer sur des radeaux de fortune. On pourrait rester des heures à les regarder s’amuser aussi simplement. Mais nous sommes trop curieuses de voir la suite. Nous continuons donc. On traverse un mini cours d’eau sur un pont de bambou, on essaie de comprendre à quoi servent les roues ressemblant à des moulins à eau, on regarde les enfants jouer dans le cours d’eau, dans lequel on n’oserait jamais y tremper un orteil tellement l’eau est polluée, et surtout, on s’amuse du spectacle des Vietnamiens. En effet, après une discussion à base de signes et de sourires avec un petit groupe de Vietnamiens, on comprend que le lieu est particulier pour eux. Les touristes locaux y viennent et y louent des habits traditionnels pour ensuite se prendre en photo dans ce décor de rêve. On n’en saura pas plus, on doit poser pour faire des photos avec eux ! Un des aspects génial des voyages au Vietnam, c’est que les Vietnamiens veulent autant faire des photos avec nous, que nous avec eux ! 🙂

SAMSUNG CAMERA PICTURES

thumb_P1020453_1024_Fotor

thumb_P1020458_1024_Fotor

18622644_1765521083464187_6880154568834184252_n

thumb_P1020530_1024_Fotor

thumb_P1020539_1024_Fotor

18788574_1772820162734279_2137352569_n

thumb_P1020558_1024_Fotor

thumb_P1020575_1024_Fotor

 

SAMSUNG CAMERA PICTURES

On continue ensuite notre chemin vers la cascade que l’on observe depuis un joli pont suspendu. On passera ensuite du temps à flâner, à prendre des photos, à observer une femme en train de peindre des tissus, à boire un verre… avant de reprendre le chemin en sens inverse. Arrivées à la sortie du parc, nous sommes bien contentes de trouver deux xe om, ces taxis scooter, qui nous remontent directement à l’hôtel. Après avoir récupéré nos affaires, on sort devant l’hôtel, où nous attend un minibus. D’après ce qu’on comprend, il doit nous emmener à Lao Cai afin que l’on prenne le bus de nuit. Mais avant ça, il fait 2 fois le tour de la ville, pour récupérer d’autres gens dans des hôtels, mais également des gens que le chauffeur interpelle directement dans la rue. Ba oui, on ne va pas faire un trajet alors que le bus n’est pas plein ! 🙂

Une fois le minivan rempli, on repart vers Lao Cai. Et je vous retrouverai là-bas pour mon prochain article sur nos deux jours sur l’île de Cat Ba.

SAM_4221_Fotor.jpg

__Charline__

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s