Une semaine dans les Vosges et l’Alsace

Mi Août et déjà de retour de vacances… (désespoir quand tu me tiens…)
Une semaine, c’est vraiment court l’été, et je ne suis pas tellement enthousiaste d’avoir retrouvé mon quotidien parisien. Bon, vous me direz, je suis partie au Vietnam deux semaines en Mai, d’accord ; mais ça me semble déjà tellement loin !

Et forcément, c’était un sacré budget ce voyage, donc cet été, je l’ai joué vacances pas chères, et suis partie chez ma grand-mère, dans Les Vosges. J’y vais habituellement tous les ans en hiver pour Noël, et ça faisait longtemps que je n’avait pas pris le temps de venir en été, pour véritablement profiter de la région.

thumb_P1040727_1024_Fotor

Et je dois dire, qu’après cette semaine, je suis retombée encore plus amoureuse de ma région que je ne l’étais déjà. L’hiver, Les Vosges et l’Alsace sont illuminées par les célébrations de Noël : marchés, décorations, parfois même de la neige… Mais l’été, ces deux régions revêtent un tout nouveau visage, et je vous le fait découvrir dans cet article, à travers des idées de balades/visites à faire l’été, dans ces deux régions que j’aime tant.

L’Alsace

Rythmée par les marchés de Noël l’hiver, l’Alsace est vraiment différente l’été. Les cigognes reviennent envahir la région, les petits villages ont troqué leurs décorations de fêtes pour des centaines de géraniums, et les vignes se sont parées de feuilles et de grappes de raisins.

thumb_P1050321_1024thumb_P1050290_1024

Avec sa route des vins, Strasbourg, Colmar, et les petits villages typiques, il y a vraiment de quoi se balader.

Strasbourg, capitale Européenne et capitale de Noël, se transforme l’été en une ville extrêmement agréable à vivre. Outre sa fameuse cathédrale, impressionnante au coeur de la ville, à voir absolument, il est très plaisant de flâner dans ses petites rues pavées pour se retrouver du côté de la Petite France. Avec l’Ill qui traverse la ville, et le soleil d’été, les terrasses se multiplient sur les berges, et les places sont chères, mais valent vraiment le coup. Se prélasser au soleil, en admirant le reflet des maisons à colombages dans l’eau, nourrir les canards, humer les odeurs de cuisine alsacienne bien gourmande… pour finalement dévorer une flammenkueche pendant que la nuit tombe.

thumb_P1040757_1024_Fotorthumb_P1040773_1024_Fotorthumb_P1040787_1024_Fotorthumb_P1040796_1024_Fotorthumb_P1040756_1024thumb_P1040780_1024thumb_P1040762_1024thumb_P1040784_1024thumb_P1050270_1024_Fotor

Mais en Alsace, le plus typique, ce sont les petits villages. Parmi les plus beaux : Eguisheim, Riquewirh et Kaysersberg. J’arpentent leurs rues depuis que je suis petite, et j’ai toujours eu l’impression d’entrer dans un compte de Grimm : Hansel & Gretel, et la maison en pain d’épice, sauf qu’ici, ce sont des villages entiers, aussi colorés que des sucreries !

thumb_P1050064_1024
Eguisheim, village préféré des Français en 2013

thumb_P1050080_1024thumb_P1050090_1024thumb_P1050072_1024thumb_P1050093_1024thumb_P1050118_1024thumb_P1050111_1024thumb_P1050103_1024thumb_P1050056_1024thumb_P1050117_1024

thumb_P1050283_1024
Kaysersberg, village préféré des Français en 2017

thumb_P1050285_1024thumb_P1050279_1024thumb_P1050286_1024thumb_P1050271_1024thumb_P1050311_1024

thumb_P1050344_1024
Riquewirh

thumb_P1050347_1024

thumb_P1050381_1024
Colmar, la Petite Venise

thumb_P1050357_1024thumb_P1050396_1024thumb_P1050296_1024thumb_P1050297_1024

Pour finir votre visite en Alsace, si vous n’en avez encore pas vu (ce qui m’étonnerait) il vous faut aller observer les cigognes ! Absentes l’hiver car elles migrent, elles reviennent en masse l’été, et envahissent les toits d’Alsace, et en particulier ceux du charmant village de Munster. Avec leurs imposants nids et leur caquètement, difficile de passer à côté, elles sont partout ! Petit conseil : faites attention à ne pas vous prendre un poteau en marchant, car vous aurez souvent le nez en l’air pour les admirer en vol ! 🙂

thumb_P1040959_1024thumb_P1040990_1024thumb_P1050023_1024thumb_P1040974_1024thumb_P1050009_1024thumb_P1040991_1024thumb_P1040966_1024thumb_P1050049_1024thumb_P1050035_1024thumb_P1040993_1024_Fotor

Les Vosges

Des sapins. C’est comme ça qu’une amie a résumé les Vosges après y avoir passé une semaine. Et c’est bien vrai. Des montagnes de sapins à perte de vue, qui de loin, donnent la fameuse ligne bleue des Vosges. Particulièrement appréciées par les randonneurs, ces montagnes regorgent de petits lacs, de sentiers de forêts, et de points de vue à couper le souffle.

Pendant la semaine, nous avons eu l’occasion d’aller déjeuner au restaurant du Hohneck, deuxième sommet le plus haut du massif des Vosges avec son altitude de 1 366 m. Ce sommet est surtout connu pour sa « Route des Crêtes », et ses sentiers de randonnée. Le lendemain, nous avons donc décidé d’y retourner, baskets aux pieds, pour y faire une marche d’une heure et demie, sur les crêtes. Un moment vraiment fort, avec sa vue sublime, ses buissons de myrtilles sauvages, ses petits chemins fleuris, et qui s’est révélé être encore plus magique que prévu grâce à des chamois qui se baladaient tranquillement sur les pentes du massif !

thumb_P1050133_1024_Fotor
La myrtille sauvage, aussi appelée brimbelle dans les Vosges (à ne pas confondre avec les bluets, myrtilles de culture)

thumb_P1040911_1024

thumb_P1040902_1024
Restaurant du sommet du Hohneck, à 1 366m d’altitude

thumb_P1040900_1024thumb_P1040923_1024thumb_P1040947_1024thumb_P1050130_1024thumb_P1050207_1024thumb_P1050140_1024thumb_P1050184_1024

thumb_P1050158_1024
Les vaches des pâturages, qui se baladent en liberté sur le massif
thumb_P1050190_1024_Fotor
Un chamois, en pleine journée. Ils sont habituellement très peu visibles, et seulement en début ou fin de journée.

thumb_P1050214_1024_Fotorthumb_P1050191_1024_Fotorthumb_P1050265_1024_Fotorthumb_P1050249_1024thumb_P1050217_1024thumb_P1050171_1024thumb_P1050204_1024thumb_P1050247_1024

 

Et pour les plus jeunes, il existe de nombreuses activités dans la région : pour les plus gourmands, la visite de la Confiserie des Hautes Vosges de Plainfaing, et pour les petits sportifs qui aiment les sensations fortes, les Vosges regorgent de sites d’accro-branches, de tyroliennes géantes et de luges d’été, les principaux : Pierre Percée, Gérardmer et La Bresse.

thumb_P1040872_1024_Fotor

Pour mon dernier jour, j’ai profité de quelques rayons de soleil pour aller déjeuner au lac de Longemer, mon préféré. Dernier petit moment de calme, en pleine nature, avant le retour tant redouté à Paris.

thumb_P1050407_1024thumb_P1050411_1024thumb_P1050421_1024

J’espère que cet article et que ces photos vous auront donné envie d’aller découvrir ces deux belles régions si chères à mon coeur.

thumb_P1040943_1024

__Charline__

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s